PowerFoule
PowerFoule

Dernière ligne droite pour protéger nos lanceurs d'alerte !

C'est la dernière ligne droite pour obtenir une loi qui protège efficacement les lanceurs d'alerte en France.

Puisque l'Assemblée Nationale et le Sénat ne sont pas tombés d'accord avant l'été sur un texte commun, une commission de 28 parlementaires va se réunir mercredi pour tenter de trouver un compromis.

Enjeu:
  • la définition même du lanceur d'alerte qui ne prend pas en compte le signalement de menaces ou préjudices pour l'intérêt général et ne protégerait pas un futur Antoine Deltour qui dénonçait récemment des manœuvres d'optimisation fiscale au Luxembourg...;
  • l'absence de sanctions pour ceux qui tentent d'empêcher les lanceurs d'alerte de signaler une menace ou pire, lancent des représailles à leur encontre;

Les Sénateurs souhaitent limiter la protection des lanceurs d'alerte bien en-dessous des standards internationaux. Il nous faut agir vite pour les convaincre du contraire.

>> Nous sommes plus de 66 000 à avoir signé la pétition ! Écrivez maintenant aux membres de la Commission pour demander une loi efficace protégeant tous les lanceurs d'alerte

il y a urgence à protéger ceux qui prennent des risques pour notre démocratie !

En révélant les failles de nos États, de nos économies ou de nos systèmes sanitaires, les lanceurs d'alerte permettent non seulement de renforcer la démocratie mais aussi de sauver des vies. Alors qu'ils agissent dans notre intérêt à tous, ils sont encore trop souvent la cible de représailles.

Aujourd'hui la France ne leur garantit toujours pas de protection suffisante : pas de statut global, pas de protection ni de réparation suffisantes ni de sanctions pénales contre les auteurs de représailles, et encore moins d'agence dédiée pour recueillir et traiter les nombreux signalements. Pas étonnant que 39% des salariés gardent le silence par peur des représailles ![1]

Avec PowerFoule, Transparency International France et la coordination des ONG en faveur des lanceurs d'alerte, nous demandons donc :

  • Une définition large et globale des lanceurs d'alerte
  • Des canaux de signalement clairs, accessibles et sécurisés
  • La confidentialité et la possibilité d'anonymat
  • La conservation de l'emploi
  • La réparation intégrale des dommages financiers et moraux et prise en charge des frais de procédure
  • Des sanctions pénales pour entrave au signalement et pour représailles


Campagne réalisée en collaboration avec Transparency International France, la section française de Transparency International, principale ONG mondiale dédiée à la lutte contre la corruption, qui milite à ce titre de longue date pour qu'une protection effective soit accordée aux lanceurs d'alerte.
Retrouvez leurs recommandations
Organisations Co signataires :
Réseau Environnement Santé greenpeace UGICT attac ccfd cfdt Anticor Plate-forme paradis fiscaux et judiciaires LDH Sherpa

ENVOYEZ-LEUR UN MESSAGE MAINTENANT

28 parlementaires vont se réunir mercredi pour trouver un compromis sur la protection des lanceurs d'alerte. Interpelez-les tous ou choisissez d'interpeler l'un des membre de cette commission

Pour renforcer l'impact de votre message, rien de mieux qu'un email personnalisé !




NB: Votre nom sera automatiquement ajouté en bas du message