PowerFoule
PowerFoule

Pour une interdiction ferme et rapide du Glyphosate

La France est en train de céder face au géant Monsanto en renonçant à l'interdiction ferme et rapide du Glyphosate. Elle pourrait même soutenir le renouvellement pour plusieurs années de sa licence de commercialisation en Europe. C'est un scandale !

Pourtant le Glyphosate est classé cancérogène probable par les experts de l'ONU et il se retrouve dans les aliments que nous mangeons, dans l'air que nous respirons, et dans l'eau que nous buvons.

Ne laissons pas Monsanto faire la loi au détriment de notre santé. Le gouvernement subit en ce moment même des pressions de toute part. Alors ne soyons pas en reste et manifestons notre refus du Glyphosate. Nous n'avons que 48h pour retourner la situation avant un vote décisif ce lundi.




Plus d'informations :

« Le sort du glyphosate dans l'UE examiné en appel le 27 novembre » - Le Monde - 15 novembre 2017

« Glyphosate : les eurodéputés pour une interdiction d'ici à cinq ans, la Commission revoit sa copie » - Le Monde - 24 octobre 2017

« Matignon tempère l'annonce de Christophe Castaner sur l'interdiction totale du glyphosate d'ici 2022 » - Europe 1 - 25 septembre 2017

« Glyphosate: l'industrie chimique américaine presse la France de revoir sa position » - L'Express - 31 août 2017

« Sous pression des lobbys, le gouvernement renonce à interdire le glyphosate » - Multinationales - 26 septembre 2017

« Glyphosate : une « possible » interdiction sous conditions inacceptables ! » - Générations Futures - 25 septembre 2017

« Recruitment Errors » - Corporate Europe Observatory - 11 juin 2017

« Dangerosité du glyphosate: quand l'Union européenne copie-colle un rapport de Monsanto » - RMC - 15 septembre 2017

« Dangerosité du glyphosate: quand l'Union européenne copie-colle un rapport de Monsanto » - Le Monde - 28 mars 2016


PARTAGEZ LA PÉTITION

Mobilisons le plus grand nombre pour soutenir cette pétition !

Copiez le lien sur IM, Skype ou postez le!

SIGNEZ CETTE PÉTITION

Adressée au président de la République E. Macron et au gouvernement du premier ministre E. Philippe

Nous demandons l'interdiction ferme et rapide du Glyphosate au nom du principe de précaution.



39 501 signatures

Plus que 499 à réunir