MISE A JOUR (27 avril):
Nous venons d'apprendre que le procureur du Parquet de Nanterre, Catherine Denis, vient d'ouvrir une enquête préliminaire suite au dépôt de plainte de Sherpa contre Vinci Construction Grands Projets.
Nous nous félicitons de ce premier pas important vers l'accès à la justice des travailleurs de leurs chantiers au Qatar.
En revanche cette ouverture d'enquête ne constitue qu'un premier pas, celle-ci doit être effectuée de façon approfondie, en France et au Qatar, et donner lieu à un renvoi devant la juridiction de jugement sinon nos efforts auront été réalisés en vain. Nous devons continuer à faire pression pour que le ministère public, se dote de tous les moyens nécessaires pour mettre en place une enquête approfondie sur les faits que nous dénonçons.

- - - - - - - - - - - - -

Ils sont plus d'1 million à venir des Philippines, d'Inde, du Népal ou du Bangladesh sur la promesse d'un salaire alléchant. Beaucoup ne trouvent que la mort. Les autres sont forcés à travailler dans des conditions terribles, et risquent leur vie au quotidien dans des chantiers d'infrastructure gigantesques pour un salaire de misère. Ca se passe au Qatar, pays le plus riche du monde, pour la construction du mondial de foot en 2022.

Vinci, géant mondial de la construction, et fierté de l'industrie française est l'un des industriels les plus présent au Qatar. Il vient d'être visé par une plainte pour travail forcé et réduction en servitude par notre partenaire Sherpa, au terme d'une enquête de terrain minutieuse révélant, preuves à l'appui, la violation des droits fondamentaux des migrants.

Demandons à la ministre de la Justice, Christiane Taubira, de mener une enquête approfondie en France et au Qatar et de donner lieu à un renvoi devant la juridiction de jugement.

Signez la pétition sur la droite, et partagez-la!


« Je suis pris au piège, QDVC a confisqué mon passeport, je ne peux pas changer d'employeur ».


Les salariés travaillent non seulement dans des conditions indignes et dangereuses mais ils sont pris au piège sous la menace de représailles de QDVC, filiale de Vinci au Qatar. Les passeports sont confisqués par l'entreprise et les travailleurs sont menacés de licenciement s'ils revendiquent leur droit à de meilleures conditions de travail ou de logement, ou s'ils désirent démissionner ou changer d'employeur. Ils sont ainsi contraints d'accepter des conditions de travail sans rapport avec la rémunération qu'ils reçoivent.
Vinci, vitrine française à l'international, ne peut ignorer la gravité de ces éléments constitutifs de travail forcé et réduction en servitude.

La France ne peut pas être complice d'une coupe du monde 2022 placée sous le signe de l'exploitation et doit donc demander aux multinationales françaises, aussi emblématiques que Vinci, d'être exemplaires en matière de droits de l'homme à l'étranger, le consommateur français a aussi le droit de pouvoir utiliser les services du groupe Vinci sans contribuer contre son gré à la violation de droits fondamentaux. La loi sur le devoir de vigilance des multinationales, pour laquelle nous nous battons et qui sera discutée en plénière le 31 mars serait une avancée importante pour parvenir à éviter que ces crimes ne puissent se reproduire.


Les personalités et organisations suivantes ont manifesté leur soutien à cette campagne et appellent à l'ouverture d'une enquête (vous souhaitez aussi manifester votre soutien publiquement? cliquez ici)
  • Mme Danielle Auroi - députée du Puy-de-Dôme (3ème circonscription)
  • Mr François Loncle - député de l'Eure (4ème circonscription), ancien ministre
  • Mme Laurence Abeille - députée du Val de Marne (6ème circonscription)
  • Mr Sergio Coronado - député des Français hors de France (2ème circonscription)
  • Mr Paul Molac - député du Morbihan (4ème circonscription)
  • Mr Pascal Durand - député européen (Ile de France)
  • Terre des Hommes - organisation
  • France Libertés – Fondation Danielle Mitterrand
  • Emmaüs International
  • L'Union Fédérale des Retraités de la Construction-Bois-Ameublement CGT ( UFRCBA-CGT)
  • Organisation pour une citoyenneté universelle - O.C.U
  • L'Union Syndicale Solidaires

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
L'enquête qui a permis de recueillir des témoignages et preuves d'accusation contre Vinci et ses activités au Qatar sont le fruit du travail de Sherpa, une association qui protège et défend les populations victimes de crises économiques. Vous pouvez soutenir Sherpa ici

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Références :

« Mondial 2022 : des chantiers toujours aussi meurtriers » - 26 décembre 2014

« Interview de Marie Laure Guislain, association Sherpa » - mars 2015

« Football : le Qatar mérite-t-il la Coupe du Monde-2022 ? » France24 vidéo - mars 2014

« Mondial au Qatar : près de 400 Népalais morts sur les chantiers » Le Monde - 24 janvier 2014